Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 08:14

12 avril 2020

Dimanche de Pâques. Il fait très beau ce matin lorsque je m'installe dans la maison pour continuer de surveiller l'évolution de la nichée de grive draine. Comme nous étions confinés, j'en ai profité pour noter sur mon téléphone par l'intermédiaire de l'application NaturaList toutes les espèces d'oiseaux que j'ai regardées aux jumelles ou entendues.

Bilan: 28. C'est le plus grand nombre d'espèces recensées en une journée depuis notre arrivée en 2010

J'ai donc commencé à 8h30 par prendre quelques photos sur le nourrissage des oisillons. Ils dressent la tête dès qu'ils aperçoivent un parent.

Il est rare qu'ils viennent ensemble. En règle générale, l'un est en quête de nourriture pendant l'autre est soit au nid soit très proche du nid pour guetter l'apparition d'un éventuel prédateur.

Ils en profitent pour repartir avec les sacs fécaux  dans leur bec.

A un moment, j'ai pu détourner la longue vue pour prendre ce bruant zizi

Voici la liste des espèces vues posées :

mésange charbonnière, mésange bleue, rouge gorge, chardonneret, pinson des arbres, merle noir, bruant zizi, verdier, moineau domestique, fauvette à tête noire, pic épeiche, pigeon ramier, geai des chênes, pouillot véloce, serin cini, rouge queue noir, bergeronnette grise, corneille, pie, grive draine, coucou

Celles  que j’ai uniquement entendues : faisan, huppe fasciée, pic vert, troglodyte

Celles que j’ai vues en vol: un couple de canards colvert, 4 buses variables qui ont cerclées ensemble, faucon crécerelle

L'après midi est plus calme mais à partir de 17h00, les oiseaux viennent se rafraîchir à la cascade la grive draine  en fait partie

ainsi que ce mâle serin cini

Il est 18h30. Après avoir délaissé les oisillons une bonne partie de l'après, de nouveau nourrissage. C'est l'occasion de s'apercevoir que les oisillons sortent du nid et commencent à battre des ailes. Il va falloir que je soit vigilant dans les jours à venir car l'envol ne va pas tarder.

Le temps d'écrire cet article le lundi matin lorsqu'à 11h30, je suis retourné à mes observations, j'ai juste eu le temps de constater le départ du nid de cet oisillon

Je l'ai vu sauter dans le vide. Après un rapide coup d’œil, il n'en reste plus que 2 au nid. Je suis allé au pied du chêne sans pouvoir trouver trace des 3 oisillons. Le lendemain, après avoir assisté à ce nourrissage, j'ai cru pouvoir m'absenter mais ce fut une erreur car à 10h00 le nid était vide.

La dernière photo à 9h30 le mardi 14 avril 2020.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires